Hamlet ' s Faille Fatale

La faille fatale de Hamlet est son incapacité à agir. Contrairement à son père, Hamlet laisse son intelligence plutôt que son héroïsme le gouverner. Quand il a une chance de tuer Claude et de se venger du meurtre de son père, il hésite, estimant que s’il tue l’homme pendant qu’il est en prière, Claude aurait demandé pardon au Seigneur et aurait été pardonné de ses péchés, lui permettant ainsi d’entrer au Ciel. Hamlet décide d’attendre une meilleure ouverture. Son défaut d’hésitation conduit finalement à sa propre mort, ainsi qu’à la mort de Gertrude, Ophélie, Laertes et Claudius.
Le défaut fatal d’Hamlet est son retard à venger la mort de son père. Hamlet est toujours dévasté par la mort de son père lorsque le fantôme lui apparaît, et il est incapable de poursuivre ses représailles jusqu’à la fin de la pièce. Le retard d’Hamlet à tuer Claudius provoque non seulement sa propre mort, mais la mort de tous les autres dans sa vie, à l’exception d’Horatio et de Fortinbras.
Le personnage d’Hamlet se prête à une motivation possible pour sa réticence à tuer Claude. Il est érudit et étudiant en théologie. C’est un dilemme moral pour Hamlet de tuer sans cause juste, ou de tuer du tout. Il veut des preuves du rôle joué par son oncle et sa mère dans la mort de son père. Sa naissance royale l’amène à considérer ses responsabilités envers son pays, qui est le conflit interne d’Hamlet tout au long de la pièce.
Hamlet est un érudit, un orateur, un acteur et un prince. Pour une raison quelconque, Hamlet n’est pas en mesure de venger la mort de son père sans délai considérable. Il y a un défaut majeur dans le caractère d’Hamlet qui le pousse à reporter le meurtre de Claudius. Je crois que ce défaut est l’idéalisme d’Hamlet. Alors que son idéalisme est un bon trait, dans ce cas, l’environnement de Hamlet et le sien…
… milieu de papier…
…péché majeur, il sait aussi qu’il doit venger la mort de son père. Il ne pouvait pas continuer à vivre en sachant qu’il n’était pas capable de reposer l’âme de son père: « Mes pensées sont sanglantes ou ne valent rien. »
En fait, vers la toute fin de la pièce, il rejette tout doute sur sa ligne de conduite, disant qu' » Il y a une providence particulière dans la chute d’un moineau. »Il a maintenant un point de vue fataliste qu’il croit juste et se promet de ne pas laisser sa décision vaciller.
En conclusion, je crois qu’on voit facilement comment l’idéalisme d’Hamlet lui cause des tribulations, compte tenu de sa situation. Si Hamlet est vraiment de nature idéaliste, et je crois qu’il l’est, alors il doit toujours faire ce qu’il pense être juste. Je crois que c’est pourquoi il est si difficile pour lui de se réconcilier avec le fait de venger son père et pourquoi il a mis si longtemps à le faire.

La faille fatale de Hamlet est son incapacité à agir. Contrairement à son père, Hamlet laisse son intelligence plutôt que son héroïsme le gouverner. Quand il a une chance de tuer Claude et de se venger du meurtre de son père, il hésite, estimant que s’il tue l’homme pendant qu’il est en prière, Claude aurait…

La faille fatale de Hamlet est son incapacité à agir. Contrairement à son père, Hamlet laisse son intelligence plutôt que son héroïsme le gouverner. Quand il a une chance de tuer Claude et de se venger du meurtre de son père, il hésite, estimant que s’il tue l’homme pendant qu’il est en prière, Claude aurait…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.