Commentaire biblique verset par verset

1. Destinataires, Auteur et Temps de rédaction

Général

L’Épître aux Hébreux est l’une des plus belles du NT. Le Seigneur Jésus y occupe la place centrale. En même temps, cette épître est également l’une des plus difficiles. Pour bien comprendre cette épître, il faut une connaissance approfondie du service divin juif dans l’Ancien Testament.

Destinataire

L’épître commence comme un sermon écrit et se termine sous la forme d’une épître. Ni l’auteur ni le destinataire n’y sont mentionnés.

Le titre « aux Hébreux » n’apparaît qu’au IIe siècle avec Clemens d’Alexandrie (vers 150 – 215 AC). Comme il n’y a pas d’autre nom connu pour l’épître, cela remonte probablement à une tradition très ancienne. Mais qui étaient ces Hébreux, et où vivaient-ils ?

« Hébreux » est un nom pour les Israélites et pour les descendants d’Abraham (voir Genèse 14:13; Philippiens 3:5). Et pourtant, l’épître ne peut pas avoir reçu son nom pour le seul fait qu’il y a tant de références à l’OT dedans. Les destinataires doivent non seulement avoir été très familiers avec l’OT, mais ils sont également fréquemment adressés comme provenant du peuple d’Israël. À ce fait, des expressions telles que « les pères », « les prophètes » (Hébreux 1:1), « les anciens » (Hébreux 11:2) pointeraient. La mention de Moïse, Josué et Aaron, qui appartenaient tous au peuple élu de Dieu, confirme la même chose.

Les destinataires étaient cependant arrivés à la conclusion que la voie du salut de Dieu n’était pas le service divin de l’OT mais la foi en le Seigneur Jésus-Christ (Hébreux 2:1-4; Hébreux 3:1; Hébreux 3:6; Hébreux 4:1-2; Hébreux 4:14-16; Hébreux 6:1-3; Hébreux 10:13-25). L’apôtre Paul appelle ces chrétiens « un reste selon l’élection de la grâce » dans Romains 11:1-5. Cependant, ces chrétiens étaient en partie en danger de se retirer de la chrétienté et de retourner au judaïsme à cause de la forte pression extérieure de la persécution (Hébreux 6:4-8; Hébreux 10:26-31). Il s’agissait en particulier de personnes qui avaient professé être chrétiennes, mais qui n’avaient pas de vraie foi en Jésus-Christ, le Sauveur.

Contrairement aux « étrangers dispersés » que sont les Juifs convertis de la Diaspora (voir 1 Pierre 1:1), les destinataires de l’épître aux Hébreux vivaient en Palestine. Cela se voit dans Hébreux 10:11; Hébreux 10:34 (voir Actes 8:1). Ils ont été enseignés, exhortés et encouragés par cette épître.

Auteur

L’auteur de l’épître ne mentionne pas son nom. De nombreuses suppositions ont été faites quant à l’identité de l’auteur: Paul, Luc, Barnabé (ainsi dit Tertullien), Apollos (ainsi dit Martin Luther), Silas ou encore Aquila et Priscille ont été suggérés.

La plupart des scientifiques modernes refusent d’accepter Paul comme auteur parce que le contenu, la structure et le langage de l’épître ne lui sont pas typiques. Et pourtant, la vieille tradition alexandrine attribue cette épître à l’apôtre Paul. Le fait que l’auteur connaissait bien Timothée (Hébreux 13:23) et que Pierre qui a également écrit aux chrétiens juifs mentionne une épître de Paul à eux (2 Pierre 3:15) parlent de la tradition alexandrine. Cependant, les destinataires de l’épître étaient des chrétiens juifs en Palestine alors que Pierre écrivait aux étrangers dispersés (1 Pierre 1:1) qui vivaient en dehors de la Palestine. Si Paul était l’auteur, une raison pour ne pas mentionner son nom pourrait être qu’il était un apôtre des nations alors que Pierre était un apôtre des Juifs (Galates 2:7-8).

En fait, l’auteur de l’épître reste inconnu. L’Esprit Saint qui a inspiré cette épître a délibérément voulu présenter le Seigneur Jésus uniquement comme apôtre et grand prêtre de notre profession (Hébreux 3:1). Le père de l’église Origines (vers 185 à 254 AC) a écrit à juste titre: Dieu seul sait en vérité qui est l’auteur.

Heure de rédaction

Ren ce qui concerne le moment de la rédaction, les opinions des scientifiques diffèrent autant qu’elles le font en ce qui concerne la paternité de l’épître. Il est cependant certain qu’un écrit de Clemens de Rome (vers 95 AC) montre de nombreuses références de l’épître aux Hébreux.

D’après Hébreux lui-même, nous voyons que le service d’offrandes de l’Ancien Testament dans le temple existait toujours (chap. 9:6-7; 10:11). Le temple et la ville de Jérusalem ont été détruits par le général romain et plus tard l’empereur Titus en l’an 70 AC. Hébreux ne mentionne pas cette destruction. C’est pourquoi de nombreux scientifiques pensent que l’épître a été écrite pendant les années 60 à 70 AC. Beaucoup de ceux qui refusent la paternité de Paul concluent pour des raisons d’Hébreux 2:3; Hébreux 13:7 que l’épître doit avoir été écrite pendant un certain temps après la mort des apôtres. En disant cela, les scientifiques négligent évidemment le fait que l’apôtre Paul lui-même n’appartenait pas aux apôtres qui avaient vu et entendu le Seigneur Jésus sur la terre. Actes 7:59; Actes 12:1-2 parlez-nous d’Étienne le diacre et de Jacques l’apôtre. Leurs morts étaient un témoignage pour le Seigneur.

2. Sujet et but de l’écriture

Les Hébreux étaient des Juifs de Palestine qui s’étaient convertis lors de la prédication des apôtres. Les premiers chapitres des Actes décrivent ce que des milliers de Juifs en sont venus à croire. Mais peu de temps après, les persécutions ont commencé par leurs compatriotes incrédules et endurcis (Actes 8:1-3; Actes 11:19; Actes 12:1-3; voir 1 Thessaloniciens 2:14). L’auteur de l’Épître aux Hébreux écrit également de ces persécutions.

En outre, les Hébreux étaient devenus ternes et paresseux (Hébreux 5:11; Hébreux 6:12). Cela a été suivi d’un certain déclin spirituel (Hébreux 5:12-14). C’est pourquoi l’auteur leur rappelle à plusieurs reprises leur foi et leur dévotion à Dieu qu’ils avaient manifestées au commencement (Hébreux 6:10; Hébreux 10:32 ; Hébreux 13:7).

Non seulement les Hébreux étaient découragés et affaiblis par les expériences de leur foi chrétienne, mais certains avaient pensé à retourner au judaïsme. C’est pourquoi ils sont exhortés plusieurs fois dans cette épître à garder leur foi et à endurer (Hébreux 2:1; Hébreux 3:6; Hébreux 3:14; Hébreux 4:11; Hébreux 4:14; Hébreux 6:11; Hébreux 10:23; Hébreux 10:35-36; Hébreux 13:7). Mais l’auteur leur dit aussi très sévèrement ce que cela signifie si quelqu’un qui a professé sa foi en l’évangile apostasie à son ancienne vie dans le judaïsme. Il n’y aura pas de grâce pour une telle âme (Hébreux 6:4-8; Hébreux 10:26-31).

Le grand sujet de l’épître est cependant le Christ! La sublimité de la révélation complète de Dieu dans le Christ Fils de Dieu, le grand prêtre et médiateur de la nouvelle alliance, toutes les révélations de l’Ancien Testament, les préceptes et les personnes sont les pensées principales traversant toute l’épître. Christ est plus grand que les prophètes et les anges et plus haut que Moïse, Josué et Aaron. Le service divin juif avec ses nombreuses offrandes n’était qu’une ombre de la réalité de l’offrande du corps de Jésus-Christ une fois pour toutes. Les nombreuses références OT sont principalement mentionnées, pour prouver le contraste entre l’ancienne et la nouvelle alliance et l’accomplissement en Christ. C’est pourquoi on peut voir l’Épître aux Hébreux comme un « cinquième évangile » et comme une suite de l’Évangile de Matthieu. L’Évangile selon Matthieu présente le Christ comme accomplissant toute prophétie au peuple juif. Et Hébreux présente le Christ et Son service dans les cieux comme un antitype et l’accomplissement des instructions de service de l’Ancien Testament.

Hébreux diffère en quelque sorte des autres épîtres du NT. Dieu n’est pas appelé père des croyants (Hébreux 12:7; Hébreux 12:9 ne sont que figuratifs) et la position du croyant en Christ n’est pas prise en compte. Les croyants sont considérés comme des hommes sur terre ayant une entrée libre à Dieu et un appel céleste par l’œuvre de Christ. Ainsi, l’épître est une « épître du désert » qui trouve son équivalent dans le Lévitique où nous voyons le peuple d’Israël racheté dans le désert pouvoir s’approcher de Dieu. Le chapitre central du Lévitique 16 (Jour des Expiations) est expliqué dans Hébreux 9; Hébreux 10 tel qu’accompli par l’œuvre du Christ sur le Calvaire. Le temple de Jérusalem n’est pas mentionné alors que le tabernacle est bien mentionné. Le tabernacle en Hébreux signifie soit la tente de réunion dans le désert (Hébreux 9:2; Hébreux 9:21) ou d’une manière picturale l’ordre de service juif (Hébreux 9:8; Hébreux 13:10). Dans Hébreux 8:2; Hébreux 9:11, le mot tabernacle signifie cependant le sanctuaire céleste.

3. Particularités

a) Voir le Christ

Aucune autre épître du Nouveau Testament ne nous pointe si souvent vers le Seigneur Jésus.

Chapitre 2:9 – Mais nous voyons Jésus…

Chapitre 3:1 – Considérez… Jésus

Chapitre 12:2 – Regarder vers Jésus

Chapitre 12:3 – Considérez Celui qui a enduré une telle contraction.

d.) Termes importants dans l’Épître aux Hébreux

Dans ce qui suit, nous mentionnons certaines des expressions importantes et fréquemment apparaissant pour une meilleure compréhension de l’épître.

Parfait

Chapitre 2:10; 5:9.14 (hommes d’âge adulte ou adultes dans la Nouvelle Traduction, voir la note de bas de page à 6:1); 6:1; 7:11.19.28 ( Nouvelle Traduction); 9:9.11; 10:1.14; 11.40; 12:23

Eternel; Pour Toujours et Pour toujours; Pour Toujours; Éternel

Chapitre 1:8; 5:6.9; 6:2.20; 7:17.21.24.28; 9:12.14.15; 13:8.20.21

Mieux

Chapitre 1:4; 6:9; 7:7.19.22; 8:6; 9:23; 10:34; 11:16.35.40; 12:24

Sanctifié, Saint, Saints, Sainteté

Chapitre 2:11; 3:1; 6:10; 9:13; 10:10.14.29; 12:10.14; 13:12.24

Sanctuaire, Le Plus Saint de Tous, Lieu Saint, Le plus Saint

Chapitre 8:2; 9:1.2.3.8.12.24.25; 10:19; 13:11

4. Aperçu du contenu

I. Hébreux 1 – 7 Personne exaltée du Christ

Chapitre

1:1-14

Christ le Fils de Dieu

2:1-4

Première Parenthèse: Exhortation à Tenir Compte de la Parole de Dieu

Chapitre

2:5-18

Christ le Fils de l’Homme

3:1-4:13

Deuxième parenthèse : Exhortation à la Foi

Chapitre

4:14-5:10

Christ le Grand Prêtre

5:11-6:20

Troisième Parenthèse: Avertissement à la Croissance

Chapitre

7:1-28

Christ le Grand Prêtre (Suite)

II. Hébreux 8-9; Hébreux 10:1-18 Ministère exalté du Christ

Chapitre

8:1-13

Le Christ Médiateur de la Nouvelle Alliance

Chapitre

9:1-12

Le Christ dans le Sanctuaire Céleste

Chapitre

9:13-10:18

Christ le Sacrifice Parfait

III. Hébreux 10:19-39; Hébreux 11-13 Partie pratique – Vie de foi

Chapitre

Chapitre

Chapitre

Chapitre

Chapitre

Chapitre

Chapitre

Chapitre

10:19-36

10:37-11:40

12:1-17

12:18-29

13:1-7

13:8-12

13:13-16

13:17-25

Exhortation à Maintenir

Héros de la Foi de l’Ancien Testament

Exhortation à Persévérer

Sainteté de Dieu

Diverses Admonestations

Le Christ est Immuable

Exhortation à l’imitation du Christ

Diverses Admonestations et Fin

1. Destinataires, Auteur et Temps de rédaction Général L’Épître aux Hébreux est l’une des plus belles du NT. Le Seigneur Jésus y occupe la place centrale. En même temps, cette épître est également l’une des plus difficiles. Pour bien comprendre cette épître, il faut une connaissance approfondie du service divin juif dans l’Ancien Testament. Destinataire…

1. Destinataires, Auteur et Temps de rédaction Général L’Épître aux Hébreux est l’une des plus belles du NT. Le Seigneur Jésus y occupe la place centrale. En même temps, cette épître est également l’une des plus difficiles. Pour bien comprendre cette épître, il faut une connaissance approfondie du service divin juif dans l’Ancien Testament. Destinataire…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.